Monteur de réseaux électriques

aéro-souterrains (MREAS)

Le pack "Emploi-Formation" GEIQ :

Contrat : Contrat de professionnalisation GEIQ

Durée : 13 mois 

Formation : Titre professionnel de Monteur de réseaux électriques aéro-souterrains (niv.5)

Démarrage : Toute l'année, planning de formation sur mesure avec l'entreprise

Lieu de la formation : Montauban

Le métier :

Le Monteur de réseaux électriques aéro-souterrains participe à la construction et à l’entretien des installations des lignes aériennes et des réseaux souterrains d’électricité ou de télé communication. Il peut également intervenir sur des lignes d’électrification, des équipements de signalisation des voies ferrées que cela soit pour les trains, les tramways ou encore les lignes de métro, au niveau de l’éclairage public ou encore de la signalisation routière comme les feux de circulation.

 

Ainsi ce métier peut s’exercer à l’extérieur, en pleine nature ou dans le tumulte de la ville. Généralement ce professionnel intervient en équipe.

Pour résumer on peut dire que ça fonction principale est de permettre l’arrivée d’électricité ou d’informations (Internet, téléphone…) de la source de production à l’utilisateur.

 

Plus concrètement le monteur de réseaux électriques aéro-souterrains réalise des travaux d’implantation, de levage poteaux ou pylônes, installe des câbles aériens, effectue divers travaux de terrassement et de déroulage de câbles quand il travaille sur des réseaux souterrains. Bien sûr il exécute toutes ces missions en respectant rigoureusement les consignes et les règles de sécurité. Technicien polyvalent, ce professionnel a de nombreuses connaissances que ce soit dans le domaine de l’électricité, de la maçonnerie, dans l’élévation de charpente et dans la conduite d’engins de travaux. Il sait lire des plans et connaît tout ce qui est du domaine de la sécurité appliquée à son activité professionnelle.

Pré-requis :

  • C'est un métier à risque car le monteur de réseaux est en contact direct avec le courant électrique basse ou haute tension lors des travaux. Il faut donc beaucoup de vigilance et de rigueur dans son travail.

  • Egalement c'est un métier qui s'exerce régulièrement en hauteur, il ne faut donc pas avoir le vertige.

  • Enfin, il faut là aussi avoir une bonne condition physique car le monteur se déplace, escalade, descend dans les tranchées, subit les aléas météo etc.

1/5

Ils en parlent !